Recent articles

La FIAC 2021, on en parle ?

La FIAC 2021, on en parle ?

Levons le voile sur un sombre tableau …

Après presque deux ans d’impasse sur les événements culturels de grande envergure, la FIAC rouvrait ses portes, pour une 47e édition post-pandémique. Aujourd’hui notre regard ne se portera pas sur le choix des oeuvres présentées, notre analyse ne concernera pas non plus les artistes eux-mêmes, mais plutôt le choix des artistes sélectionnés et représentés.

Une question persiste alors : quelle est la place de la femme dans le monde de l’art contemporain ?

Parce que les femmes ont souvent eu une importance capitale dans l’Art, en étant célébrées comme muses ou modèles, nous nous demandons aujourd’hui quand verra-t-on une femme encensée pour son art, son esprit créatif et la force de ses réalisations ? 

C’est sans étonnement que nous faisons le constat du manque probant de représentation des femmes artistes que cela soit dans les galeries, les musées ou lors de rassemblements comme la Foire Internationale d’Art Contemporain. D’une part la politique tarifaire et d’autre part l’élitisme des artistes exposés nous dépeignent de manière claire et sans équivoque l’exclusion sociale encore bien présente dans le monde de l’art.

Faisons un tableau en quelques chiffres : 19% d’artistes femmes exposées à la FIAC Hors les murs, 33% d’artistes femmes présentées dans les Online Viewing Rooms et 10% des oeuvres cotées à plus de 500 000€ étaient réalisées par des artistes femmes. (Chiffres relevés du compte Instagram @artgirls_galerie).

Après des siècles de lutte pour accéder à la profession puis finalement pouvoir s’assumer comme femmes artistes sans nom d’emprunt ou avoir à signer leurs tableaux anonymement, il est temps pour les femmes de bousculer encore un peu plus l’ordre établi. En effet, et en dépit des progressions observées sur le marché de l’art ses dernières années, nous avons encore besoin d’engendrer de multiples évolutions. Cela commence déjà par dénoncer la sous-représentation et valorisation de la gente féminine sur le marché. Car plus un.e artiste sera exposé.e, plus sa cote explosera…

Enfin la FIAC est un événement culturel et commercial qui serait un parfait levier de changements, susceptible de bousculer les codes et faire avancer les moeurs encore bien trop rigides du milieu artistique. Mais si passer à l’action et s’engager un peu plus prend du temps pour certains, chez Cordiz nous ne voulons plus attendre, parce que les ‘femmes’ et individus non-genrés, quelque soit leurs origines, leurs histoires, leurs parcours mérites enfin d’être mis sur les devants de la scène au même titre que les ‘hommes’. 

Chez Cordiz nous faisons de l’inclusion notre fer de lance, parce que nous croyons à l’Égalité avec un grand E. C’est pourquoi nous avons fait notre petite sélection d’artistes féminines que nous souhaitons vous partager, notre petite FIAC à nous, sans prétention mais avec beaucoup d’ambition …

  1. Jane Rosen (USA) - sculpture 

https://www.janerosen.com

  1. Delphine Desane (France) - peinture

https://www.artsy.net/artist/delphine-desane

  1. Ayan Farah (Somalie-Suède) - textile

https://www.artsy.net/artist/ayan-farah

  1. Alia Ali (Yemen-Bosnie) - photo/textile

https://www.artsy.net/artist/alia-ali

  1. Naudline Pierre (USA) - peinture

https://www.artsy.net/artist/naudline-pierre

  1. Zainab Fasiki (Maroc) - dessin

https://www.instagram.com/zainab_fasiki/

  1. Amy Dov (USA) - sculpture

https://www.instagram.com/amydovstudio/

  1. Camille Cottier (France) - peinture

https://www.instagram.com/camillecottier/

  1. Lia Rochas-Pàris (France) - collage

https://www.artsy.net/artist/lia-rochas-paris

  1. Debra Smith (USA) - textile

https://www.artsy.net/artist/debra-smith

    11. CALIDA GARCIA RAWLES 

https://www.calidagarciarawles.com

PS : Par ailleurs la sous-valorisation des femmes ne s’applique pas qu’au monde de l’Art, il faut noter que depuis mercredi 3/11/2021, à 9h22, elles travaillent ‘gratuitement’ dû aux inégalités salariales face aux hommes. 

Menu

Settings